Comment oublier Nicolas Sarkozy quand on veut prendre des vacances?

0-587-06099-9-lrailroad-magazine-the-circus-on-the-tracks-1946-posters2Parce qu’il est parfois nécessaire de prendre un peu de repos (malgré les injonctions enfiévrées de nos gouvernants), j’avais décidé, à la fin de la semaine dernière, de m’accorder quelques jours de vacances et d’aller planter le chapiteau du Barnum un peu à l’écart.

Las, cela supposait une condition essentielle: échapper à Nicolas Sarkozy, à Carla Bruni, à leur voyage au Mexique et aux inepties dont l’un et l’autre abreuvent le monde entier. La seule solution était donc de disparaître totalement: plus de radio, plus de journaux, plus d’internet, plus rien (sachant que ma tévé est déjà passée par la fenêtre il y a huit ans de cela).

Le choix était simple : soit la coupure totale, soit le bouillon sarkozyste. Vacances à l’âge de pierre, ou vacances gâchées…

Jusqu’à ce que, par le biais d’une promenade inespérée via le blog Bonne nouvelle, j’arrive chez l’Adjudant Tifrice. Lequel propose « à tous ceux que l’hypermédiatisation et l’hyperpersonnalisation de la présidence française indisposent pour une raison ou une autre [...] de déclarer Nicolas Sarkozy invisible. »

Et l’Adjudant tient ses promesses.  En bricoleur de génie, il est parvenu à fabriquer une extension Firefox

dont la fonction est de supprimer au chargement de chaque page Internet tout paragraphe de texte faisant nominalement mention de M. Sarkozy ou de son épouse, ainsi qu’une bonne partie des photos où l’un d’eux apparaît. Pour l’installer, téléchargez-la, décompressez-la, puis ouvrez le fichier « karcher.xpi » résultant en passant par le menu « Fichier – Ouvrir un fichier » de Firefox. L’extension ajoute également dans le menu « outils » de votre navigateur un élément à cocher intitulé « Nettoyer les pages » qui vous permettra d’activer ou désactiver, au choix, le filtrage.

Effacer Nicolas Sarkozy et Dadame Carla. Prendre deux semaines d’inconsciente béatitude et de tranquillité assistée par ordinateur. Faire de Notre Président une vulgaire publicité filtrée au même titre que les bandeaux aguicheurs… La chose est désormais possible!

Muni de ce formidable outil, je m’accorde très sérieusement mes 15 jours de vacances virtuelles hors de la Sarkozye.

Retour dans 15 jours, donc. Et d’ici là, je vous souhaite beaucoup de courage. Ou d’installer Firefox…

Similar Posts:

  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Furl
  • Technorati
  • Wikio FR

5 Responses to “Comment oublier Nicolas Sarkozy quand on veut prendre des vacances?”

  1. Le Juge Ti writes:

    C’est très ingénieux, et je n’ose imaginer ce qu’il adviendrait de quelques grands sites d’information après ce traitement de choc ! Mais cela relève d’une conduite de type magique.. et surtout cet outil présente à mes yeux l’inconvénient d’être incapable de séparer le bon grain de l’ivraie, car que resterait-il alors du Grand Barnum ? J’ai la faiblesse de préférer cet antidote-là.
    Je patienterai donc quinze jours.

  2. Crapaud froid writes:

    Ingénieux et rigolo, certes, mais quelle tristesse de devoir en arriver là ! Cette occultation par informatique interposée signifie que le feuilleton politique vu par les médias est digne des Pieds Nickelés.

    Ironie de l’histoire : Louis Forton, créateur du célèbre trio, avait peut-être un don de double vue car l’on découvre dans Wikipedia que les trois zèbres « se frottent désormais aux grands de leur époque, le président de la République, le roi d’Angleterre et le Kaiser. » Et qui se frottent s’assemblent, inutile de faire un dessin…

  3. môssieu Loyal writes:

    eh bien sachez, Monsieur Barnum, qu’il s’en est passé de belles en votre absence. Ainsi le 20 mars vers 9H30 du matin on pouvait lire ceci, sur Yahoo-Actualités : « Un homme arrêté alors qu’il se prend pour un chien ». Et, la ligne juste au-dessus, ceci : « Ce ne sont pas des défilés qui permettront de sortir de la crise », estime Brice Hortefeux.

  4. LGB writes:

    Cher môssieur Loyal,

    C’était précisément le but de cette manoeuvre de disparition temporaire: échapper à cela pendant quelques temps.

    Mais croyez moi, j’en aurai moi aussi de bien bonnes à vous raconter à mon retour!

  5. vacances writes:

    vacances pas cher…

    Comment oublier Nicolas Sarkozy quand on veut prendre des vacances? | Le Grand Barnum…