À plat ventre, toujours à plat ventre…

Soulagée, la presse du jour nous apprend que, non, finalement, Carla Bruni ne sera pas la rédactrice en chef d’un jour de Libération.

Soulagée, parce qu’elle conserve encore pour quelques temps l’illusion de son indépendance.

Et Laurent Joffrin, l’initiateur de cette brillante entreprise (il voulait, dit-on, « surprendre le lectorat »), de nous expliquer que :

Dans le contexte actuel, une telle initiative serait immédiatement suspectée de faire le jeu de Sarkozy

Suggérant ainsi, car l’homme est subtil, que ce n’était pas le cas. Comble de la servilité : s’asservir en s’imaginant indépendant…

Mais à y bien réfléchir, que le projet n’ait pas abouti, cela change-t-il quelque chose à l’affaire ?

Car si l’on expose le fait brutalement (chose que nos médias ne font pas), on en arrive à cela : le directeur d’un journal d’opposition envisageait de confier une édition dudit journal à la femme du Président de la République dont il prétend combattre la politique.

Rien que ça.

Comme si le NYT confiait un édition à Mme Bush, ou si El Pais avait autrefois donné les rênes à Mme Aznar. Triste privilège de la France que d’avoir la presse qui, au monde, apprécie le plus la position couchée. Et sur le ventre, de préférence. Il fait toujours plus frais près du sol.

Joffrin encore :

je comprends que l’initiative ne serait pas comprise

Mais non, mais non, pas d’inquiétude : on a très bien compris ta position. Celle du cireur couché…

LGB vous souhaite bon courage à tous et vous présente toutes ses excuses pour le calembour final auquel il n’a pu résister…

Similar Posts:

  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Furl
  • Technorati
  • Wikio FR

5 Responses to “À plat ventre, toujours à plat ventre…”

  1. Rébus writes:

    Ah, moi, je la trouve excellente celle du Cireur couché et c’est un très bon résumé de l’état d’esprit de la presse et des médias

  2. LGB writes:

    Ahhhh! Je savais qu’il y aurait des lecteurs de Manchette parmi vous ! Merci, Rébus, merci !

  3. Toreador writes:

    C’est quoi « Manchette » ?

  4. LGB writes:

    Heureux Toréador, qui ne connaît pas encore Manchette et va donc avoir le plaisir de le découvrir!

    Jean-Patrick Manchette est un auteur de polar gauchiste des années 70, une de nos meilleures plumes dans le domaine du noir. Il a produit 11 romans (autant que je me souvienne), dont le plus connu est « le petit bleu de la côte ouest » qui a été mis en BD il y a deux ans par Tardi.

    Mon préféré est le dernier (enfin, il y en a un après, posthume et incomplet) : « la position du tireur couché », paru en 1981… Do’ù ma bonne grosse blague.

    L’intégrale de son oeuvre est publiée en Gallimard Quarto (Série noire à l’origine, évidemment). Il y a même une BD de Tardi dont il a fait le scénario dans le volume…

    Pas mal d’infos là : http://manchette.rayonpolar.com/

    Bonne lecture !

  5. La presse écrite, la servilité et l’existence lexicale de Carla Bruni | Le Grand Barnum writes:

    [...] Il n’en a pas toujours été ainsi. Il fut un temps où la presse écrite couchée “sérieuse” faisait ses chous gras de la nouvelle reine. Et où même Libération, qui n’avait pas encore été violenté par la police et n’hésitait pas à faire la carpette devant l’Elysée, offrait à Dadame Carla de diriger l’un de ses numéros. [...]