L’UMP, promoteur de la bêtise ordinaire: le cas Destrem

paradeHanif Kureishi, auteur anglo-pakistanais renommé, remarque dans son texte Le signe de l’arc-en-ciel qu’à la fin des années 1960, les humoristes anglais avaient réduit « la haine raciale à des blagues »: le racisme s’exprimait par le biais de « l’humour » et devenait ainsi d’autant plus difficile à combattre.

À l’UMP, on fait mieux: on réduit l’humour au racisme, au mépris social et au sexisme… Témoin, Alain Destrem, conseiller municipal parisien arrosé par le contribuable pour exercer ses talents, jusqu’ici ignorés de tous, depuis 1983.

Voyant Ségolène Royal vêtue d’un boubou lors de son voyage au Sénégal, le brave élu républicain nous livre le fond de sa pensée d’un air gourmand: Ségolène Royal lui rappelle « sa femme de ménage ».



Une promotion attend très certainement le brave homme: on sait que Nicolas Sarkozy oublie rarement ses amis. Un représentant aussi digne, et aussi satisfait, de l’esprit français, un homme qui promeut de manière aussi efficace  les clichés ethniques, sociaux et sexistes les plus sales doit absolument être récompensé!

Une place au ministère de l’Identité nationale est évidemment toute indiquée. Secrétaire d’État « aux clichés et à la défense du rire gras pour le développement de la fierté nationale et l’accroissement du mépris de l’autre (les femmes, les pas-blancs etc.) », voilà qui serait encore mieux.

Merci au Post d’avoir déniché la chose et au Juge Ti de me l’avoir signalée.

Similar Posts:

  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Furl
  • Technorati
  • Wikio FR

2 Responses to “L’UMP, promoteur de la bêtise ordinaire: le cas Destrem”

  1. mtislav writes:

    On a envie de plaisanter, de rêver : n’est-ce pas un cas extrême ? Et puis pas du tout. Restons sérieux.

  2. Blero writes:

    Frédéric Lefèvre a du souci à se faire, la concurrence est rude à l’UMP…

    Et ils nous font malheureusement de moins en moins rire.